Blog
Social
Transcription des valeurs d'entreprise : Guide complet sur la politique sociale
Social
5 mins

Transcription des valeurs d'entreprise : Guide complet sur la politique sociale

Publié le
23/4/24

Guide complet sur la politique sociale : comment transcrire les valeurs de sa société ?

Vous êtes en pleine phase de recrutements mais vous ne souhaitez pas exploser votre budget en proposant des salaires mirobolants ? Il existe plein d'autres moyens pour attirer les meilleurs profils et fidéliser vos salariés.

Il y a de nombreuses possibilités pour compenser un faible niveau de rémunération, et pas seulement le rooftop et le babyfoot.

Des bonus financiers aux avantages bien-être en passant par l'attribution de RTT et la prise en charge de la mutuelle, nous vous donnons un aperçu des packages qu’il est possible de proposer à ses salariés.

Tout comprendre sur la rémunération et l’intéressement

1.1. Ce qu’il faut savoir sur la rémunération

1.1.1. Qu’est-ce que sont la rémunération fixe et la rémunération variable ?

Il existe deux éléments de rémunération :

  • La rémunération fixe: cela représente le salaire mensuel régulier du salarié.
  • La rémunération variable: il s'agit d'un supplément potentiel que le salarié peut recevoir s'il atteint des objectifs prédéterminés par l'employeur.

1.1.2. Pourquoi utiliser la rémunération variable ?

En quoi la rémunération variable est-elle un outil intéressant ? Elle permet de fixer des objectifs aux salariés, tels que des objectifs de vente pour les commerciaux, la livraison d'une nouvelle version de la plateforme à une date précise pour les développeurs ou l'automatisation des processus de facturation pour les office managers chargés de cette tâche. Ces objectifs doivent avoir une forte valeur ajoutée pour l'entreprise et être en mesure de générer des revenus supplémentaires ou des économies. Si ces objectifs sont atteints, il est possible de redistribuer une partie de ces revenus supplémentaires aux salariés.

Pour les futurs salariés, la fixation d'objectifs est également bénéfique car cela leur permet de savoir ce qui est attendu d'eux et d'être récompensés financièrement pour leur investissement. Cela est particulièrement vrai si le montant de la rémunération variable n'est pas plafonné.

1.2. Ce qu’il faut savoir sur l’intéressement

Il existe également un autre mécanisme appelé l'intéressement. Il ne s'agit pas de l'intéressement au capital de la société mais de l'intéressement prévu par le Code du travail.

L’intéressement en droit du travail consiste à verser une prime liée à la performance de l'entreprise à tous les salariés de manière collective.

Contrairement à la rémunération variable, qui est basée sur des objectifs individuels, l'intéressement permet à tous les salariés de bénéficier potentiellement de la prime, et les résultats à atteindre sont les mêmes pour tout le monde.

Quand on met en place un système d'intéressement, il faut définir une formule de calcul basée sur les performances ou les résultats de l'entreprise, puis décider comment répartir cette prime entre les salariés. La répartition peut être uniforme, basée sur la durée de présence des salariés sur la période concernée, ou basée sur leur salaire.

La formule déterminée pour décider du versement de l'intéressement doit être aléatoire ce qui signifie qu'il y a une possibilité que les objectifs ou résultats visés ne soient pas atteints. Il s’agit d’un bon moyen de motiver ses salariés à oeuvrer collectivement à l'atteinte des objectifs fixés.

Le primes versées au titre de l'intéressement bénéficient d'exonérations fiscales et sociales. L’intéressement coûtera donc bien moins cher que de la rémunération fixe ou variable.

Quels avantages sociaux proposer à ses salariés ?

2. Avantages sociaux

Pour la plupart des avantages sociaux, aucune charge ne sera à payer, dans certaines limites fixées par l'URSSAF.

Les avantages sociaux permettent également de ne pas uniquement considérer le salaire comme seule contrepartie au travail des salariés.

2.1. Les tickets restaurant

Quid des tickets restaurant ? Contrairement à une idée reçue, ils ne sont pas obligatoires si les salariés ont à disposition un endroit où ils peuvent prendre leur repas au sein des locaux. En accordant des tickets restaurant ou une carte Swile, une partie du déjeuner des salariés est financée sans payer de charges sur les sommes versées.

L’employeur a l'obligation de rembourser une partie de l'abonnement de transports en commun des salariés. L’employeur peut également décider de prendre en charge une partie des abonnements à d'autres modes de transport tels que les systèmes de location de vélo ou de trottinettes en libre-service ou encore l'utilisation d'un vélo personnel.

L’employeur peut aussi décider d'offrir des chèques cadeaux à ses salariés pour les récompenser de leur investissement à un instant T par exemple ou encore de bénéficier de réductions sur certains des services que la société propose.

2.2. Les services axés sur le bien-être des salariés

Il faut également avoir en tête les services axés sur le bien-être des salariés avec :

  • les abonnements aux salles de sport type Gymlib ou la fourniture de cours de sport à ses salariés ;
  • la proposition d'un service de conciergerie ;
  • d'autres services de coaching à destination de ses salariés ;
  • la prise en charge d'abonnements à des revues spécialisées ;
  • la mise à disposition de paniers de fruits ou de snacks sains.

2.3. Les avantages sociaux liés à la parentalité

Pour les nouveaux parents, cela risque de leur engendrer des dépenses supplémentaires et pour les aider, il peut être envisager :

  • de leur accorder davantage de congés pour prendre soin de leur enfant. Par exemple, des entreprises se sont engagées à mettre en place un congé second parent plus favorable que les dispositions légales, plus de jours de congés ou une meilleure indemnisation.
  • de co-financer des places en crèche ou mettre en place des crèches d'entreprise ou inter-entreprise.

Enfin, si vos salariés éprouvent le besoin de développer leurs compétences sur un domaine spécifique, les formations réalisées pourront être prises en charge. L’employeur a l’obligation de former ses salariés.

3. Quelle est la durée du travail ? Quid des congés ?

Pour mettre en place des RTT ou plus de congés, cela passera souvent par un forfait jours qui permettra aux salariés d'avoir davantage de flexibilité dans l'organisation de leur emploi du temps et, en contrepartie, de bénéficier de davantage de congés.

Une politique de congés payés illimités pour les salariés peut être mise en place. Quel est le principe ? Chacun est autonome dans la gestion de son emploi du temps et s'organise à sa guise en fonction de sa charge de travail et de ses contraintes. L’employeur doit veiller à ce que ses salariés prennent au moins 5 semaines de congés payés par an.

Pour certains événements spécifiques, davantage de congés peuvent être accordés aux salariés :

  • par exemple, Shine a décidé d'accorder un jour de congé par mois à ses salariés pour leur permettre de travailler en freelance ou développer un projet personnel ;
  • certaines sociétés décident également qu'en cas de décès ou de mariage, les jours de congés accordés sont supérieurs aux jours d'absence fixés par la loi ou la convention collective.

Ces instruments permettent aux salariés d'être autonomisés, responsabilisés et soutenus par leur société. C'est aussi ça qui leur permettra de développer une vraie adhésion à l’entreprise.

4. Quelles obligations en matière de santé et sécurité ?

L’employeur a l’obligation de proposer une mutuelle pour tous ses salariés dans des proportions fixées par sa convention collective.

Les conditions fixées sont des conditions minimum et il est possible d'aller au-delà pour certaines garanties ou encore proposer la prise en charge d'une prévoyance pour les salariés alors que celle-ci n'est pas forcément obligatoire.

5. Quel matériel offrir à ses salariés ?

Il est possible d’offrir du matériel professionnel à ses salariés, surtout avec le développement du télétravail. Un double-écran pour chez eux s'ils sont beaucoup en télétravail ou encore un clavier sans fil ou un casque anti-bruit pour l'open space pourra être grandement apprécié par les salariés.

L'abonnement juridique illimité pour les entrepreneurs

Fonds publics, conflit d'associés, mise en conformité RGPD, M&A, contentieux : découvrez toutes nos offres conçues pour les startups.