Qu’est-ce qu’une levée de fonds ? Panorama et conseils

Corporate

La levée de fonds est une opération de financement qui consiste à intégrer des investisseurs dans le capital d’une entreprise afin de disposer de fonds nécessaires à son développement.

Nous verrons ensemble : 

  • Les types de levée de fonds
  • Les 3 étapes de la levée de fonds
  • Les pièges de la levée de fonds

Prêt à plonger dans les coulisses de la levée de fonds ?

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est une technique de financement très courante dans le monde des start-ups. Elle consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital de votre société, en échange de fonds pour atteindre vos objectifs. 

Types de levée de fonds

Il existe différents types de levée de fonds en fonction de la maturité de votre entreprise : 

  • Levée de fonds en pré-seed (capital amorçage) : le financement pré-seed est généralement destiné à aider les fondateurs d'une startup à passer de l'idée initiale à un premier prototype ou à une preuve de concept. À ce stade, l'entreprise n'a souvent pas encore de produit ou service pleinement développé, ni de modèle commercial.
  • Levée de fonds en seed : il est destiné à soutenir le développement initial de l'entreprise : validation du concept/produit, V1 d’un service, etc. Les investisseurs à ce stade sont souvent des "business angels" (investisseurs individuels), des incubateurs ou des fonds d'amorçage.

  • Levée de fonds en série A : après avoir établi un certain degré de succès initial, les entreprises cherchent un financement de Série A pour optimiser leur produit/service et commencer à construire une stratégie d'entreprise à long terme. Les investissements de Série A proviennent souvent de fonds de capital-risque qui recherchent des entreprises avec un modèle d'affaires prometteur et potentiellement rentable (voire ultra-rentable).
  • Levée de fonds en série B : cette étape intervient lorsque l'entreprise est bien établie et cherche à passer à la vitesse supérieure. L'accent est mis sur la croissance et l'expansion du marché (souvent à l’international). 

Les levées de fonds peuvent se poursuivre jusqu’à la phase C, D,  voire plus  (jusqu’à envisager une introduction en bourse).

Les 3 étapes de la levée de fonds

Préparation de la levée de fonds

La préparation de la levée de fonds passe obligatoirement par l’élaboration d’un business plan solide. Il s’agit du document phare qui servira à séduire vos potentiels investisseurs. 

Il va notamment servir de référence pour la valorisation de votre startup. Les tableaux financiers (compte de résultat prévisionnel, bilan prévisionnel, plan de trésorerie) sont d’une aide capitale pour justifier le montant global des besoins à financer et prouver votre promesse de croissance.

D’autres éléments sont bien sûr à mettre en valeur comme : 

  • l’équipe fondatrice : les membres qui ont des profils complémentaires sont particulièrement plébiscités (marketing, technique, financier) ;

  • le marché visé : choisir une clientèle homogène est fortement appréciée pour avoir des retours rapides sur un produit donné. De la même façon, les investisseurs vont s'inquiéter du potentiel taux de churn.

Roadshow : à la recherche d'investisseurs

Vous avez réussi à rendre votre start-up “investor friendly” ? On rentre dans la phase dite de « roadshow » permettant de recueillir des intentions d'investissement. Concrètement, vous présentez votre projet aux investisseurs et cela dure en général entre 3 à 6 mois. 

Le choix du profil d’investisseur dépend du stade de votre startup : business Angels investisseurs en capital risque, accélérateurs.

Négociation de la LOI (Letter of Intent)

Des investisseurs sont intéressés ? Il faut donc au préalable que vous ayez fait le ménage : la société doit être irréprochable sur le plan juridique. Statuts de la société à jour, propriété intellectuelle, RGPD, contrats de travail, etc. Tout va être scruté et la moindre faille risque d’être exploitée lors de la négociation par le ou les potentiels investisseurs.

Concrètement la LOI est une intention d'investissement ferme d’un ou plusieurs investisseurs et prend la forme d’un document proposant une version simplifiée du pacte qui sera signé par les associés de la société à l'occasion de l'investissement.

Cette phase est capitale. C’est le moment de négocier finement les conditions du deal :  la valorisation prévue de l'entreprise, les termes et conditions de l'investissement, et parfois les principales responsabilités et attentes des deux parties.

Réalisation de la levée de fonds

Dernière étape du marathon ! Vous devez vous occuper des formalités administratives et juridiques. Toutefois, à ce stade, rien n’est gagné. Souvent, vous devez transmettre des documents pour un audit. 

Ainsi, il est préférable de prévoir tous ces sujets dès la première étape. Par ailleurs, les investisseurs peuvent exiger une Garantie d'Actif et de Passif (GAP). C’est une déclaration des fondateurs assurant que toutes les opérations et procédures juridiques au sein de l'entreprise ont été correctement exécutées et qu’à défaut, ils s'engagent à compenser les investisseurs si des irrégularités étaient découvertes ultérieurement.

Les pièges juridiques de la levée de fonds

  • Le non-respect des droits des actionnaires existants : ne négligez pas les droits des actionnaires actuels, notamment leurs droits de préemption. Assurez-vous également que les accords antérieurs avec eux soient bien clairs.
  • L’erreur sur la forme juridique de l’entreprise : choisir une forme juridique inadaptée à votre projet (par exemple, SASU au lieu de SARL) risque d’entraver votre levée de fonds.
  • L’omission de la due diligence : restez transparent sur la santé juridique et financière de votre startup pour maintenir la confiance des investisseurs.
  • La négligence des questions de propriété intellectuelle. Protégez correctement la propriété intellectuelle de votre startup ou vérifiez les éventuels litiges liés à celle-ci.
  • La dilution. Quel pourcentage de la société êtes-vous prêt à céder en échange de l’investissement ?
  • Les droits des actionnaires. Quels sont les droits de vote, les droits de préemption, les droits d’information, etc.
  • Les clauses du contrat d’investissement. Prévoir des clauses de protection, de liquidité préférentielle, de rachat, d’engagement, etc.
  • La gestion des futurs tours de financement. Comment gérer les levées de fonds futures, les droits des actionnaires existants, etc.

Conclusion : les atouts de Bold pour votre levée de fonds

  • Expérience dans les levées de fonds : nous possédons une expertise approfondie dans la conduite de levées de fonds, quelle que soit leur envergure et le secteur d'activité des startups concernées ;

  • Négociation : nous avons l’habitude de travailler avec les principaux fonds d'investissement, les groupes de business angels et les entreprises, ainsi qu'avec la plupart de leurs conseillers, permettant d'optimiser les échanges et de réduire les délais de traitement des transactions ;

  • Accompagnement juridique sur mesure : nous nous adaptons à vos objectifs et vos problématiques ! Et nous ne comptons pas nos heures : vous êtes notre priorité. Si vous êtes gagnant, nous le sommes aussi.

Une question ? Un besoin ponctuel ou récurrent ?

Nous contacter pour un accompagnement

Téléchargez nos templates

Retrouvez tous les contrats et documents juridiques pour créer et développer votre entreprise en 2023.

Templates gratuits

À lire également

Guide RGPD pour entrepreneurs : comprendre les principes de base

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est une réglementation européenne qui vise à protéger les données à caractère personnel. Il présente différents enjeux d’ordre juridique, financier et éthique pour l’entreprise, dont le non-respect peut aboutir à de lourdes sanctions. 
January 17, 2024
5 min read

Du principe RGPD aux obligations RGPD : suivez le guide

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) occupe une place de plus en plus cruciale dans le monde des affaires. En effet, il énonce des obligations aux entreprises sur la collecte, le traitement et la conservation des données personnelles. 
January 16, 2024
5 min read
Corporate

Négocier une term-sheet (LOI) en levée de fonds : le guide complet (2024)

La Term-sheet est un moment clé de la levée de fonds : c’est à ce stade que toutes les négociations avec l’investisseur se cristallisent et c'est d'elle que découle toute l'opération.
Marie-Renée Mbock
February 6, 2024
5 min read